Tabataba

Tabataba, de Raymond Rajaonarivelo (84′)
Le 29 mars 1947 se déclenche une insurrection indépendantiste dans l’Est de Madagascar, pays alors colonie française. Invisibilisée comme d’autres insurrections de l’après guerre (notamment en Algérie celles de Sétif, Guelma et Kherrata du 8 au 22 mai 1945), elle est aussi un objet de mémoires croisées chez les malgaches eux-mêmes. Le film Tabataba de Raymond Rajaonarivelo évoque cet événement historique à travers une fiction qui explore l’insurrection, son pouvoir imaginaire et l’effet de sa substance vénéneuse et passionnée sur la commune rurale de Tanala et ses villageois. Présenté à la quinzaine des réalisateurs du festival de Cannes de 1988, « Tabataba » parle de bruit, de la rumeur, de ce vent fou qui accompagne les mouvements de soulèvement. La LDH 66 vous invite à (re)découvrir ce film à l’occasion des 70 ans de cette insurrection malgache réprimée de manière sanglante et à débattre ensemble, en présence du sociologue et journaliste Jean Claude Rabeherifara.