Documentariste, Daniel Kupferstein a réalisé le film Les Balles du 14 Juillet, consacré à un drame oublié : la répression meurtrière de manifestants algériens le 14 juillet 1953, lors du défilé populaire, politique et syndical, organisé traditionnellement, jusqu’alors, à l’occasion de la fête nationale.

livre les Balles du 14 juillet

À la suite de son film, l’auteur a publié un premier livre historique (Les Balles du 14 Juillet, La Découverte, 2017). Dans ce nouvel ouvrage, autobiographique, il narre son expérience : sa découverte de ces événements ; ses rencontres avec des témoins et des acteurs français et algériens ; ses recherches dans des archives des hôpitaux, de la police, de la presse, de syndicats ; ses difficultés à trouver aides et financements (le film fut autoproduit); ses deux voyages d’enquête et de tournages en Algérie. À travers doutes et tâtonnements, il recueille les récits fragmentaires d’anciens manifestants, de blessés, de membres des familles des victimes. Des souvenirs hésitants, souvent chargés d’émotions, reviennent d’une époque complexe qu’ont gommée ensuite l’évolution vers la «guerre d’Algérie» et la scission qu’elle imprima dans la société française.

 

 

Très beau titre, qui engage le passé, la manière dont nous nous souvenons ou dont nous « préférons » oublier, et aussi pour en garder la trace dans l’histoire que nous n’avons pas encore vécu.

Nous pourrons en discuter avec lui lors de la signature qu’il proposera à la Librairie Torcatis – rue Mailly à Perpignan à 17h30 le mercredi 14 Mars.