Documentariste, DANIEL KUPFERSTEIN ( « Mourir à Charonne, pourquoi ?  » Une maison pour les parents » …) a réalisé le film Les Balles du 14 Juilletconsacré à un drame oublié : la répression meurtrière de manifestants algériens le 14 juillet 1953, lors du défilé populaire, politique et syndical, organisé traditionnellement, jusqu’alors, à l’occasion de la fête nationale. À la fin du parcours, une charge de forces policières contre le cortège du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques entraîna des affrontements. Les policiers firent usage de leurs pistolets contre des manifestants sans armes et qui défilaient pacifiquement. Ils causèrent sept morts (six Algériens et un syndicaliste français) et une cinquantaine de blessés répertoriés. Un vrai carnage.

Cette histoire est quasiment inconnue. Pratiquement personne n’est au courant de son existence. Comme si une page d’histoire avait été déchirée et mise à la poubelle.
En France comme en Algérie.

Ce film, est l’histoire d’une longue enquête contre l’amnésie.
Enquête au jour le jour, pour retrouver des témoins, pour faire parler les historiens, pour reprendre les informations dans les journaux de l’époque, dans les archives et autres centres de documentation afin de reconstituer au mieux le déroulement de ce drame mais aussi pour comprendre comment ce mensonge d’Etat a si bien fonctionné.

Avant que les derniers témoins ne disparaissent, il est temps que l’histoire de ce massacre sorte de l’oubli.

Film-documentaire, en présence du réalisateur Daniel Kupferstein,

mercredi 14 mars à 19 heures

au cinéma Castillet (centre-ville).

À la suite de son film, l’auteur a publié un premier livre historique (Les Balles du 14 Juillet, La Découverte, 2017). Débat avec l’auteur, Daniel Kupferstein, à la librairie Torcatis de Perpignan le même jour à 17H30. (voir article)

Les balles du 14 juillet 1053 -film

balles du 14 juillet 53.1